Autres jurisprudences sur le reclassement

La jurisprudence de la Cour de cassation sur le refus légitime de reclassement, le refus abusif ou fautif. Qu’est-ce qu’un refus légitime du reclassement par le salarié ? Un refus de reclassement peut-il constituer une faute ? Quelle est la portée de l’obligation de reclassement selon la Cour de cassation ? Quelles obligations de reclassement  et en cas d’échec du reclassement : quel licenciement  est possible ? La jurisprudence de la Cour de cassation montre que les juges sont très attentifs au respect de l’obligation de reclassement et les risques pour l’employeur de précipiter le licenciement en traitant trop rapidement l’obligation de reclassement.

La jurisprudence de la Cour de cassation sur le refus de reclassement légitime, abusif ou fautif

Refus légitime du reclassement par le salariéRefus légitime du reclassement par le salarié

Si les fonctions sont modifiées, ou si les interdits du médecin du travail ne sont pas pris en compte, le refus du poste par le salarié est légitime. Un poste proposé en reclassement à un salarié inapte doit être aussi comparable que possible à celui que le salarié occupait précédemment. Si ce n’est pas le cas et que l’employeur ne justifie pas l’impossibilité de reclassement, le licenciement est abusif. Jurisprudence.

Jurisprudence de la Cour de cassationRefus de reclassement fautif 

Conséquence du refus d’une proposition de reclassement sans modification du contrat de travail par un salarié en inaptitude  partielle ? Ce refus abusif peut-il relever de la faute ? Suite à une inaptitude, un licenciement pour faute grave peut-il être requalifié en licenciement pour cause réelle et sérieuse. Jurisprudence de la Cour de cassation.

Jurisprudence de la Cour de cassationMaladie professionnelle – refus de reclassement

Refus abusif privatif des indemnités spéciales de licenciement, ou droit au refus du poste ; licenciement pour faute grave, licenciement pour cause réelle et sérieuse, ou licenciement abusif ? Ce que doit faire l’employeur dans le cas d’un refus de reclassement  par un salarié. Conséquence d’un refus abusif de reclassement.  Jurisprudence de la cour de cassation.

Portée de l’obligation de reclassement selon la Cour de cassation

Cour de cassationQuelles obligations de reclassement ? 

Sens de l’article L 1226-12 du code du travail ? L’obligation  d’information sur les motifs s’opposant au reclassement avant de procéder au licenciement pour inaptitude d’origine professionnelle. Refus par le salarié d’un passage à temps partiel conforme aux prescriptions du médecin du travail : non abusif. Jurisprudence de la Cour de cassation.

Echec du reclassement  http://licenciementpourinaptitude.fr/echec-du-reclassement/En cas d’échec du reclassement : quel licenciement ?

Un reclassement effectué conformément à l’avis du médecin du travail clôt-il le régime particulier d’un salarié inapte ? Un salarié reclassé pour son inaptitude médicale peut-il être licencié pour insuffisance professionnelle à son nouveau poste ? Ou faut-il procéder à un licenciement pour inaptitude en cas d’incapacité à effectuer son nouveau travail. Jurisprudence de la Cour de cassation.

Le respect de l’obligation de reclassementLe respect de l’obligation de reclassement

Jurisprudence attestant que les juges sont très attentifs à tout ce qui pourrait démontrer une absence de réalité ou de loyauté dans la recherche par l’employeur d’un reclassement du salarié inapte. S’il n’y a pas eu respect de l’obligation de reclassement, le licenciement sera dit sans cause réelle et sérieuse et l’employeur sera condamné à de lourdes indemnités. L’employeur doit donc être vigilant.

Ce site gratuit est financé par la publicité, merci de nous soutenir.

 

Jurisprudence de la Cour de cassation

Le risque de précipiter le licenciement – jurisprudence

L’employeur, qui, considérant le reclassement du salarié impossible, engage trop vite la procédure de licenciement après l’avis d’inaptitude, en convoquant le salarié à l’entretien préalable, risque de voir le licenciement dit sans cause réelle et sérieuse. Peu importe que le salarié soit convaincu que le reclassement est impossible, ou refuse tout reclassement.

Si vous ne l’avez pas déjà lue, cette page devrait vous intéresser : Le reclassement (jurisprudences)

Retrouver les pages catégories : Reclassement – Inaptitude

                                                  Jurisprudences du licenciement pour inaptitude

                                                  Contestations et juges de l’inaptitude et du licenciement pour inaptitude

Accès à la page 1 du site : Licenciement pour inaptitude

Sources : jurisprudences de la Cour de cassation Légifrance.gouv.fr

© Licenciement pour inaptitude – La marque et le contenu du site licenciementpourinaptitude.fr sont soumis à la protection de la propriété intellectuelle. Le site Licenciement pour inaptitude est le 1er site complet d’expertise et conseil autour du licenciement pour inaptitude. Article : Autres jurisprudence sur le reclassement. Les mots clés sont : jurisprudence de la Cour de cassation ; refus du reclassement par le salarié ; refus légitime d’un poste en reclassement ; refus abusif du reclassement ; refus fautif d’un reclassement obligation de reclassement ; obligation reclassement d’origine professionnelle ; l’articleL 1226-12 du code du travail ; licenciement pour inaptitude ; jurisprudence ; Cour de cassation ; reclassement.