Professeur des écoles en congé de longue maladie

Question / Réponse

Question : En congé de longue maladie et sans réponse à mes démarches, que puis-je faire ?

Question d'une professeur des écoles en congé de longue maladie

Hélène 15 septembre 2020

Bonjour monsieur,

Suite à la lecture de nombreux articles sur internet, je me permets de m’adresser à vous pour obtenir de l’aide. J’appartiens à la fonction publique d’Etat, professeur des écoles, 20 ans de carrière, 45 ans, en congé de longue maladie depuis le 9/11/2017 suite à une impossibilité à poursuivre mon métier. Une altération de mes capacités physiques survenue 1 an après avoir été diagnostiquée d’une maladie neurodégénérative.

Mon congé de longue maladie prend fin le 8/11/2020.

Abandonnée par “le système” pendant le congé de longue maladie

Totalement abandonnée par “le système”, j’ai bataillé seule pour envisager mon nouvel avenir professionnel (dossier MDPH, RQTH, rencontres avec les RH, stage ATT sur poste administratif, demande de poste adapté mais refus…). Toutes mes démarches afin d’évoluer rapidement sont restées sans suite, sans indication précise de la marche à suivre.

Les 2 seuls retours écrits en ma possession sont les avis prononcés par le comité médical.

  • le 25/6/2019 : “inaptitude définitive à l’enseignement et apte à un reclassement sur un poste administratif à l’épuisement de ses droits à congés”

  • le 19/11/2019 : “prolongation de votre congé jusqu’au 8/11/2020”, “fin des droits”, ainsi que, pour la première fois, une information “vous avez également la possibilité de solliciter une retraite pour invalidité”.

Que dois-je faire à l’heure qu’il est ?

1) Est-ce à moi par courrier, en accord avec l’avis du comité médical, de demander la reconnaissance d’inaptitude ?

2) Dois-je avant cela prendre rdv avec le médecin de prévention ?

Sans cette reconnaissance d’inaptitude, je risque de perdre du temps arrivée à épuisement de mes droits car je ne pourrai pas envoyer ma demande de reclassement (si j’ai bien compris).

Dans ce cas, l’administration ne risque-t-elle pas de chercher à gagner du temps (comme depuis le début) et à en profiter pour me mettre d’office en disponibilité ? Ce qui est ma grande crainte car je n’aurai alors plus de revenus.

En vous remerciant par avance pour l’intérêt que vous voudrez bien porter à ma situation.

Bien cordialement

Réponse à la question sur votre situation et ce que vous pouvez faire

Question d'une professeur des écoles en congé de longue maladie

Pierre Lacreuse 16 septembre 2020

Bonjour,

Je comprends votre désespérance. Il est, en effet, très dure de se sentir abandonnée. En fait, la gestion très centralisée du personnel de l’Education Nationale ne facilite pas une communication facile et humaine.

Inaptitude reconnue

Selon le texte de l’avis prononcé par le comité médical, votre inaptitude à l’enseignement a été reconnue le 25/6/2019. Il n’y a donc pas à la faire reconnaître, comme vous semblez le penser.

Reclassement  ou mise en disponibilité après votre congé de longue maladie

Lorsque votre congé de longue maladie sera terminé, votre employeur (en pratique, le service assurant votre gestion) devra décider.

  1. Soit, avec votre accord, de vous orienter vers un reclassement dans un poste administratif…

  2. Soit, de reporter la recherche de votre reclassement en vous plaçant en disponibilité d’office. Dans ce cas, cela reviendra pour l’administration à repousser le moment, où elle devra vous chercher un reclassement.

Cependant pour que l’administration décide votre mise en disponibilité d’office, elle devra prendre l’avis du comité médical.

Au total, la disponibilité d’office pour raison de santé est décidée pour un an maximum. Mais elle est renouvelable deux fois un an… Et même trois fois, si le comité médical estime que votre état de santé peut vous permettre d’être reclassé avant le terme de la 4e année.

Alors que pouvez-vous faire ?

D’abord, vous avez intérêt à déterminer ce que vous préférez entre reclassement, retraite pour invalidité, voire la disponibilité d’office. Ainsi, vous serez en mesure de défendre votre choix en ayant préparé vos arguments.

Ensuite, je pense que vous aurez intérêt à faire part de ce choix auprès du service de l’administration de l’Education Nationale qui vous gère. Puis, de venir aux nouvelles deux semaines avant la fin de votre CLD. N’hésitez pas à faire parler votre interlocuteur sur la façon dont les choses vont se passer et sur ce qu’il en pense… Cela vous aidera à argumenter. Et enfin, vous devrez défendre votre point de vue à la fin  de votre CLD.

Dans la fonction publique, les syndicats sont puissants. Vous pouvez donc rechercher un appui utile auprès d’eux.

Si vous ne les avez pas déjà lus, vous pouvez vous référer à ces articles :

J’espère sincèrement que votre situation va évoluer dans le sens que vous souhaiterez.

Merci de me tenir au courant.

Bon courage pour tenir encore et bien cordialement.

Pierre Lacreuse

Le site licenciementpourinaptitude.fr est un site d’information d’intérêt général, financé par les clics sur les publicités.

© Licenciement pour inaptitude – La marque et le contenu du site licenciementpourinaptitude.fr sont soumis à la protection de la propriété intellectuelle. Le site Licenciement pour inaptitude est le 1er site complet d’expertise et conseil autour du licenciement pour inaptitude. Questions et réponses. Les mots clés sont : professeur des écoles ; fonctionnaire d’Etat ; congé de longue maladie ; inaptitude définitive ; comité médical ; avis d’inaptitude ; reclassement ;  retraite pour invalidité.